Travail de l’orthographe avec « Projet Voltaire »

Présentation du Projet Voltaire
www.projet-voltaire.fr
Préambule : Pourquoi utiliser le Projet Voltaire ? Orthographe toujours plus défaillante de nos élèves De moins en moins de temps (en classe) pour revenir sur des notions de grammaire et d’orthographe de façon soutenue et régulière Un dispositif qui permet une pédagogie différenciée Une activité qui peut être mise en place dans le cadre de l’AP
Public : ensemble des élèves du lycée de la seconde à la terminale

Préambule : Pourquoi utiliser le Projet Voltaire ?

  • Orthographe toujours plus défaillante de nos élèves
  • De moins en moins de temps (en classe) pour revenir sur des notions de grammaire et d’orthographe de façon soutenue et régulière
  • Un dispositif qui permet une pédagogie différenciée
  • Une activité qui peut être mise en place dans le cadre de l’AP


Public : ensemble des élèves du lycée de la seconde à la terminale


1 : Intérêts pour l’élève

  • Outil en ligne permettant un travail individualisé en orthographe.
  • 140 règles d’orthographe sont recensées et réparties sur 7 niveaux classés dans un ordre croissant de difficulté ; on ne passe au niveau supérieur que lorsque le précédent a été réussi. Il y a des bilans après les niveaux 3, 5 et 7 (pour validation).
  • Pour chaque règle travaillée : cours imprimable + vidéo
  • 3000 exercices qui concernent pour
    • 50 % des difficultés grammaticales
    • 25 % des difficultés sémantiques
    • 20 % des difficultés lexicales
    • 5 % des difficultés syntaxiques
  • On accède au site grâce à un identifiant et un mot de passe communiqué par Projet voltaire.
  • Possibilité d’afficher ses statistiques personnelles (règles acquises, en cours d’acquisition, non acquises + niveau atteint + temps passé, etc)


2 : Suivi par les enseignants

  • Possibilité de suivre les statistiques individuelles de chaque élève (progression, temps passé, niveau atteint).
  • Possibilité de suivre les statistiques du groupe classe (identification des difficultés les plus prégnantes qui permet une remédiation en classe : en AP par exemple)


3 : Organisations possibles en fonction des classes et des enseignants :

  • Fixer aux élèves des objectifs précis (niveau/calendrier) : test à faire à la maison.
  • Et /ou
  • Réaliser ces tests dans le cadre de l’AP en salle informatique
  • On peut aussi choisir de ne faire faire en classe que les bilans intermédiaires pour évaluation notée

 

 

Pour les élèves de terminale : travail en autonomie avec la possibilité d’obtenir un certificat reconnu par les universités et le monde professionnel en fin de parcours dans un centre agrée Projet Voltaire

libero ipsum commodo ut elit. elementum risus Praesent tristique venenatis, accumsan felis